Climatisation au printemps

Le printemps commence à prendre place, la question de climatisation doit donc être abordée. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le climatiseur est conçu dans le but de rafraîchir la maison durant les périodes de fortes chaleurs.  Mais la saison printanière n’est encore qu’une période de transition entre le beau-temps et le climat froid. Dans ce cas, quel type de climatisation doit-on choisir ?

Les performances idéales d’un climatiseur en printemps

Opter pour un climatiseur, c’est opter pour un foyer frais et confortable pendant les saisons chaudes ! Grâce à cet appareil performant, il est en effet possible de régler la température du logement en fonction de la saison. En printemps, comme c’est une intersaison (ni trop chaud,  ni trop froid), il faut tenir compte de certains points avant de choisir un climatiseur :

  • Puissance

En printemps la température au Canada se trouve généralement dans les 8°C, 10°C et parfois dans les 15°C. Il n’est donc pas obligatoire de choisir un climatiseur de forte puissance. Un petit appareil avec un cycle de fonctionnement plus ou moins long est déjà efficace : ce dernier dispose en effet d’un taux d’humidité très bas permettant d’avoir une température ambiante dans la demeure, soit d’environ 40 %. Ce faible taux est justement un facteur important dans le confort et la qualité de l’air.

  • Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique, c’est l’état général de la consommation énergétique d’un appareil à moteur et électronique. L’énergie est dite efficace quand la dépense est minimisée alors que l’appareil garantit des résultats satisfaisants. Cette performance énergétique est aussi un critère important dans le choix d’un climatiseur. En printemps, il est conseillé de minimiser ses dépenses en climatisation : l’idéal est donc d’opter pour un appareil qui consomme moins d’énergie tout en apportant fraîcheur dans toute la maison.

  • Niveau de bruit

Cette condition est valable, peu importe la saison et le type de climatiseur choisi ! Comme c’est un appareil à moteur, c’est donc logique qu’il émet des bruits. Effectivement, c’est gênant et cela provoque parfois des problèmes de voisinage. Le niveau de bruit doit donc respecter les réglementations adoptées par l’Etat et la copropriété. Il faut, de ce fait, que le climatiseur émette dans les 50 décibels pour ne pas déranger les autres.

Climatiseur réversible : idéal en saison printanière

Opter pour l’air climatisé réversible c’est opter pour un appareil adapté à toutes les saisons ! En fait, ce type de système de climatisation dispose d’un système 2 en 1 : l’appareil est à la fois un chauffage pour les saisons froides et un climatiseur pour les saisons chaudes.  Il peut être réglé selon le type de température choisi pour une climatisation d’appoint. Le climatiseur réversible est donc l’appareil idéal pour une maison confortable en printemps.

L’avantage d’opter pour un climatiseur réversible

  • Pour éviter de trop transpirer en été mais aussi pour pouvoir se chauffer en hiver… voilà ce qui fait du climatiseur réversible un choix si intéressant ! Mais en plus, il est également très économique : en effet, ce type d’appareil ne produit environ que 2 kW de froid et restitue environ 3 kW de chaleur. Tout cela en ne dépensant qu’1 kW d’énergie !
  • Il faut savoir que les performances de ce type de climatiseur sont souvent très limitées pendant la saison estivale et hivernale. Or c’est justement la raison qui en fait le modèle idéal pour les périodes mi-saison comme le printemps !
  • Le climatiseur réversible s’intègre parfaitement à l’intérieur de chaque foyer : ce type d’appareil se décline en effet en un large choix de modèles en fonction du goût de chacun. A part les installations murales classiques, il existe également des modèles ultra-chics et parfaitement tendances, adaptés à toutes les maisons, même les plus modernes avec des architectures originaux. Parmi eux, il y a les versions consoles, plafonniers ou même mobiles.
  • Pour ceux qui veulent opter pour un appareil plus écologique et plutôt économique, il existe aujourd’hui une pompe à chaleur réversible : ce dernier capte la chaleur de l’extérieur pour chauffer à l’intérieur. Bien évidemment, ce cycle s’inverse afin de climatiser la demeure.